Le reflux gastro-œsophagien est une pathologie qui nécessite d’être bien diagnostiqué, car en fonction de la gravité des symptômes, il est nécessaire d’appliquer le traitement approprié. En effet, en cas de mauvais traitement, de lourdes complications peuvent survenir.

Les examens médicaux du reflux gastro-œsophagien

Il est nécessaire de consulter un médecin en cas de symptômes indiquant un reflux gastro-œsophagien. Dans de remontées gastriques peu fréquentes, l’examen médical permet la prescription de médicaments antiacides ou d’inhibiteurs de la pompe à protons. Dans le cas des remontées gastriques plus fréquentes, des inflammations de l’œsophage peuvent être à l’origine de complications, qui nécessitent la réalisation d’une endoscopie pratiquée par un gastro-entérologue. Cela a pour but de mettre en évidence les causes du reflux gastro-oesophagien, comme un disfonctionnement du cardia, ou une hernie hiatale. L’on peut aussi en profiter pour réaliser une biopsie au niveau de la muqueuse œsophagienne.

Les examens complémentaires du reflux gastro-œsophagien

Dans le cas de complications plus délicates, d’autres examens peuvent être nécessaires pour identifier le traitement qui convient à certains cas de reflux gastro-œsophagien. Entre autre, la pH-métrie est réalisée en anesthésie locale et consiste à introduire une électrode via une sonde par le nez du patient. Durant entre 18 h et 24 h, cette méthode permet de mettre en évidence les remontées gastriques, par une élévation de l’acidité au niveau de la base de l’œsophage. D’autre part, la manométrie permet aussi de mesurer la pression dans cette région, pour vérifier la bonne contraction et relâchement du cardia. Une radio peut également être réalisée pour identifier les anomalies du tube digestif qui peuvent être à l’origine du reflux gastro-oesophagien.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.